sans_titre-1.png

Dakar Sacré-Cœur accueillait l’association Aidons les Talibés

Ce dimanche 1er octobre, une cinquantaine d’enfants talibés ont partagé un grand moment de joie autour du football sur les terrain de Dakar Sacré-Cœur. L’association Aidons les Talibés organisait cet événement dans le cadre de leur programme Happy Week-Ends.


sans_titre-1.png

50 enfants talibés du daara de Hann Bel Air ont profité d’une sortie au parc de Hann samedi. Le dimanche, ils ont investi les infrastructures de DSC et affronté l’école de foot de HLM 5. De nombreuses personnalités comme Drygun de Yatfu, Simon, Aba de la 2sTv ont accompagné les membres de l’association Aidons les Talibés et se sont prêtées au jeu.

Ouvrir la pratique du football à  DSC
À travers, son troisième secteur d’activité, le Club Citoyen, DSC s’engage activement à  promouvoir la démocratisation du football et du sport en général. Nous ouvrons régulièrement nos infrastructures à  différents types de publics grâce à  des associations partenaires. C’est pourquoi nous avons très vite répondu favorablement à  cette initiative de l’association Aidons les Talibés qui réalise un travail remarquable.

L’école de foot de DSC gratuite pour 12 enfants talibés
Deux jeunes talibés ont eu la chance de remporter un ballon ainsi qu’une gratuité à  l’école de football de DSC sur l’ensemble de la saison. Afin de renforcer sa dimension inclusive, le club va aussi permettre à  une dizaine de jeunes talibés de participer aux activités de l’école de football tous les mois à  titre gracieux.

Le football a une nouvelle fois montré son formidable pouvoir de rassemblement. Nous nous tenons d’ores et déjà  prêts à  accueillir la prochaine édition des Happy Week-Ends avec Aidons les Talibés !

Mathieu Chupin, président délégué de Dakar Sacré-Cœur
sans_titre-4.png
« On a aujourd’hui la chance d’avoir cette association qui fait un travail remarquable auprès des enfants talibés. On s’est joint à  ce projet avec un immense plaisir puisque c’est la vocation du club d’œuvrer pour le développement de notre environnement. Voir tous ces enfants avec les yeux qui brillent autour de leur passion c’est quelque chose de merveilleux pour tous nos collaborateurs. On va ouvrir des créneaux pour l’école de football en gratuité durant toute l’année pour certains d’entre eux. Et puis, la cellule de détection est là  pour regarder également s’il y a des enfants talentueux afin de leur donner la possibilité d’exploiter leurs talents. »

Djibril Bocoum, président de l’Association Aidons les Talibés
« L’association a été créée en 2009 et depuis lors nous faisons de notre mieux pour améliorer les conditions de vie de ces enfants. Parmi cela, nous avions mis en place le concept de ‘Korité pour tous’ qui permet aux talibés de ne pas mendier le jour de la fête de Korité. Même principe pour la Tabaski avec ‘Un daara, un mouton’. Il y a aussi ‘Education for talibés’ pour essayer de leur donner des cours de français mais aussi des formations suivant leur volonté. On a aussi mis en place, pendant l’hiver, ‘Un talibé, un pull’ pour leurs permettre de passer tout l’hiver au chaud. Et on est là  cet après-midi dans le cadre du nouveau concept qu’est ‘Happy weekend pour les enfants talibés’ qui a débuté avec un daara de Hann Bel Air. On les amenés hier, samedi, au parc zoologique de Hann pour une visite et le week-end se termine avec un match de football à  Dakar Sacré-Cœur. Nous avons beaucoup de projets en cours de réflexion avec ces enfants et espérons les réaliser le plus promptement possible. »

Dry Gun, rappeur du Groupe Yatfu
sans_titre-5.png
« C’est une très belle initiative que je salue. C’était le cas avec ‘Korité pour tous’, ‘Un daara, un mouton’…. Des activités qui leurs ont permis de rassembler plus de 1000 talibés. Très sincèrement, je me retrouve dans ça avec la musique que je fais. Et là , on projette de réunir beaucoup de dons qu’on distribuera dans les daaras. Et peut-être d’ici peu, on organisera un concert pour envisager de récolter des fonds. En tout cas, le voyage ne fait que commencer et on fera beaucoup de choses avec les enfants talibés. »

Simon Kouka, rappeur
« C’est une très belle initiative et franchement ça fait plaisir de les voir s’épanouir autour de leur passion. Et là  tu ne reconnais pas les talibés ou les enfants venus des écoles de foot. Et je pense que c’est quelque chose de très important pour ces enfants. Il faudra essayer de voir comment faire pour mieux intégrer les talibés dans la société. L’autre chose, c’est envisager d’organiser un match entre les rappeurs et les talibés. »

Aba, animateur à  la 2sTv
aba.png
« On nous a appelé pour nous dire que nous étions parrains d’un match avec les talibés qui font partie intégrante de la société. Un acte noble que je salue d’autant plus que je cautionne l’esprit d’entraide raison de ma venue cet après-midi. Lors de notre passage, nous avons eu la chance de voir Mbaye Sène de la RDV, Simon, Dry Gun de Yatfu et beaucoup d’enfants notamment les enfants talibés qui ne sont rien d’autre que l’avenir de ce pays. C’est un très beau geste de l’Association aidons les Enfants talibés. Quand on voit les enfants contents et qu’ils passent du bon moment, on se rend compte qu’ils font un travail vraiment remarquable. On adhère pleinement au projet. On va essayer d’amener notre contribution en apportant plus de communication… »