Interview de Stéphane Viry, Président du SAS d’Epinal – « DSC et Epinal, deux clubs qui partagent les mêmes valeurs! »

Club fondé le 15 janvier 1941 suite à  la fusion du Stade Saint-Michel (fondé en 1918) et de l’« Athlétique club spinalien » (fondé par fusion en 1928), le Stade Athlétique Spinalien d’Epinal, club évoluant actuellement en championnat National français, nous a fait l’honneur par le biais de certains de se représentants, d’assister à  la 2e édition du tournoi annuel de l’école de football de l’AS Dakar Sacré-Coeur, ces 20 et 21 Avril 2013.

A la suite de la clôture de cette magnifique fête du football, M. Stéphane Viry, Président des locataires du stade de la colombière, a bien voulu répondre à  nos questions. Extraits…



AS Dakar Sacré-Coeur: M. Viry pouvez-vous revenir sur les raisons de votre visite à  Dakar?

Stéphane Viry: Ecoutez, c’est tout naturel, nous avons déjà  des relations avec le football sénégalais et il y a un an nous avons fait connaissance avec Matthieu Chupin (Manager Général de DSC) qui nous a expliqué ce qu’il était entrain de mettre en place à  travers son club: un projet fort, un projet innovant avec du travail bien fait. Et notre idée c’est de l’accompagner et de l’aider dans la mise en place de ce projet. Après c’est un partenariat qui peut être pluridisciplinaire, il peut être de nature sportive bien entendu, de nature citoyenne en tout état de cause d’expression sociétale du football, ça peut revêtir également un aspect économique. Donc l’idée c’est de se dire qu’on partage les mêmes valeurs du football, on a tous les deux l’idée d’aller de l’avant et de proposer des choses utiles à  tous ceux qui pratiquent le football dans nos clubs respectifs, donc discutons et regardons ce qu’il est possible de faire.

AS DSC: Justement prévoyez-vous un retour dans les prochains jours, si oui prévoyez-vous d’approfondir ces relations, de les étendre à  travers les clubs d’ici, pourquoi pas ceux de seconde zone?

S.V: Revenir oui et à  très bref délai puisqu’il est prévu une prochaine visite sous quelques semaines à  peine parce que nous avons établi un ordre du jour et des choses à  faire, donc ça implique une nouvelle venue avec plaisir à  Dakar dans le but d’établir un partenariat essentiel avec votre club. Naturellement, il n y aura pas d’exclusivité étriquée mais avant de regarder comment peut-on faire avec les autres, on va déjà  essayer de bien faire ce que l’on peut pour DSC. Je tiens à  dire que vraiment Dakar Sacré-Coeur m’épate. Elle m’épate par la qualité de son projet, les structures qui ont été mises en place, par les gens qui y travaillent, par la volonté de bien travailler surtout…donc on va déjà  essayer de partager un certain nombre de choses et puis je crois qu’on va collaborer dès les jours à  venir sur un certain nombre de sujets.

AS DSC: Est-ce que vous pouvez nous faire une brève présentation de l’équipe d’Epinal: son histoire, sa situation actuelle, ses perspectives également?

S.V: Le club d’Epinal est né dans les années 1940; c’est un club qui a connu quelques épisodes de la division 2 française qui, en raison d’une mauvaise gestion, a été rétrogradé et qui a déposé le bilan il y a une quinzaine d’années. Et donc nous sommes dans le travail d’un club en reconstruction qui est déjà  très bien élaborée: notre équipe première évolue en championnat National pour la deuxième saison consécutive; elle est certes en difficulté cette saison, mais nous avons fait une belle performance en coupe de France puisque nous avons éliminé l’Olympique Lyonnais puis le FC Nantes Atlantique, deux légendes du football français, nos U 19 évoluent contre des équipes comme l’Olympique Lyonnais ou le PSG, les U 17 la même chose… Voilà , donc on n’est pas un club professionnel au sens propre mais on a la volonté tôt ou tard de reposer ce club en Ligue 2. C’est l’objectif du projet global du club d’Epinal.

AS DSC: Pour le mot de la fin, avez-vous un message à  faire passer aux internautes et supporters de Dakar Sacré-Coeur?

S.V: Je voudrais dire deux choses: d’abord c’est qu’il se passe quelque chose de très fort à  travers DSC et réellement il faut qu’il y ait un enthousiasme et un accompagnement des gens, des sénégalais à  travers ce qui peut se passer. Je crois beaucoup en la démarche de DSC, son équipe première naturellement qui a la vocation d’aller de l’avant et qui va proposer quelque chose de grandiose et il faut que les gens le sachent, le comprennent, l’accompagnent et tiennent autant que possible ce club.

Ensuite, il est évident que quelque soit la sympathie que l’on porte pour ce club, si on vient à  Dakar et que plus tard on décide d’accueillir sur le territoire européen, en France, à  Epinal en particulier des jeunes footballeurs qui auront peut-être l’opportunité parce qu’ils ont bien travaillé, qui auront peut-être l’opportunité d’évoluer en Europe et de faire, je l’espère, une belle carrière, on va regarder ce qu’il est possible de faire mais je ne peux que dire à  ces jeunes sénégalais qu’avant de rêver qu’ils travaillent, parce qu’on n’a rien sans rien!