dsc01-4.jpg

Interview décalée – Jacques Mathias Tendeng

Rencontrer un joueur le jour même d’un match de 32e de finale de coupe du Sénégal et lui poser des questions de ce genre, n’est pas chose aisée. Mais très à  l’aise, le N° 5 des « jaunes et verts » Jacques Mathias Tendeng, n’a pas hésité à  répondre. Titulaire indiscutable dans l’entre jeu du dispositif de Bruno Ferry, Mathias, comme l’appellent communément ses camarades, est un talent à  l’état pur. Doué pour un gosse de son âge, il fait partie de la catégorie des Richard Sagna et Moussa Koné ayant très vite intégré le groupe seniors. Formé au club, Tendeng est un vrai fan de l’Argentine en général, « du beau football » ajoute-t-il, pour lui celui de « l’albiceleste » étant le plus beau au monde.
Il est notre invité du jour pour notre rubrique « interview décalée ». C’est parti…


dsc01-4.jpg
NOM : TENDENG
PRENOM : Jacques Mathias
DATE ET LIEU DE NAISSANCE : 21 Décembre 1995 à  Bignona
QUARTIER DE RESIDENCE : SICAP Liberté 5
POSTE : Milieu récupérateur
EQUIPE (S) PREFEREE (S) : Je supporte toutes les équipes où figurent des argentins
JOUEUR (S) ACTUEL (S) PREFERE(S) : J’aime tous les joueurs argentins
JOUEUR (S) DE LEGENDE : Zinédine Zidane
MATCH (S) DE FOOT DE LEGENDE : Argentine / Allemagne (quarts de finale de la coupe du monde 2010 en Afrique du Sud perdu par les coéquipiers de Messi 4 à  0 !)
CLUB DE TES REVES OU TU AIMERAIS EVOLUER : Manchester City
STADE (S) DE FOOT PREFERE (S) : Santhiago Bernabeu de Madrid
PERSONNAGE (S) DE REFERENCE : Mon frère Paul Emile Tendeng (joueur du Casa Sports)
PLAT (S) PREFERE (S) : J’ai pas de préférence, j’aime tous les plats !
BOISSON (S) PREFEREE (S) : Coca cola
MUSIQUE (S) PREFEREE (S) : Rap provenant du Sénégal
TITRE (S) DE FILM PREFERE (S) : Maître chinois avec Jacky Chan
COULEUR (S) PREFEREE (S) : Bleu / Blanc
DESTINATION (S) DE VACANCES PREFEREE (S) : Ziguinchor.
HOBBIES : Connexion à  internet.
MESSAGES AUX INTERNAUTES ET SUPPORTERS DE DSC : « Mobilisez-vous pour la montée de DSC en Ligue 1 ! »
CONSEILS A DONNER AUX JEUNES RÊVANT D’ÉVOLUER DANS LE FOOT PRO : « Je leur dirai juste que si moi j’ai pu en arriver là  (en toute modestie), c’est bien parceque j’ai cru en moi et j’ai beaucoup travaillé. Donc à  ces jeunes, je leur demande de travailler sans relâche et de croire en eux. »