DSC_Kebemer.jpg

LES TROIS POINTS… ET L’ETAT DE LA PELOUSE A RETENIR POUR DSC (DSC 2-MBARGUEDJ 1) !

L’AS DSC avait l’occasion de mettre la pression sur son concurrent direct, la Renaissance de Dakar devant jouer Mardi face à  la SUNEOR, en prenant seul la tête du classement cet après midi en marge de la 6e journée du championnat du Sénégal de football professionnel Ligue 2, dans la poule B, au stade Alassane Djigo de Pikine. Ce que les joueurs de la SICAP n’ont pas manqué de faire…sans la manière! Les joueurs de Kébémer en effet méritaient mieux qu’une défaite…


DSC IMPOSE SON RYTHME DES LES PREMIERES MINUTES SUR UNE PELOUSE INADMISSIBLE…

Dès les premiers instants du match, les protégés de Matthieu Chupin tentaient de se mettre très tôt à  l’abri. A la 2e minute de jeu, Idy Diouf profite d’une touche, contrôle le ballon et frappe, mais voit le cadre se dérober. A la 5e minute, suite à  un superbe travail de Richard Sagna qui centre en retrait, Assane Mbodj reprend du plat du pied le ballon qui heurte le montant du portier de Mbarguedj
.
…PUIS VINT LE MOMENT DE L’ÉQUILIBRE!

Mbarguedj profite alors des largesses défensives des hommes de Bruno Ferry pour se créer quelques occasions qui n’inquiètent pas trop le gardien Oumar Bâ. Les joueurs de Kebemer vont même jusqu’à  poser le jeu et multiplier les occasions…

A la 20e minute, Idy Diouf profite de l’erreur du gardien adverse suite à  sa sortie ratée sur corner. L’ex buteur de la Renaissance voit son tir passer de peu à  côté.

Après un superbe pressing d’Idy Diouf, Richard Sagna récupère le ballon et se dirige droit au but adverse, mais est déséquilibré à  l’entrée de la surface. Mathias se charge de tirer le coup-franc, mais voit sa frappe flirter avec le montant gauche.

La série de coup-franc s’intensifie de part et d’autre; à  la 35e minute, les joueurs de Mbarguedj héritent eux aussi d’une faute à  l’entrée des 18 que ne cadre pas le tireur mais qui va se loger sur la barre transversale d’Oumar Bâ! Frayeur dans les tribunes!
A quelques secondes de la mi-temps, Richard Sagna obtient un coup-franc sur son couloir gauche. Assane Mbodj prend ses responsabilités et dépose littéralement le ballon sur la tête de Idy Diouf qui ouvre le score! (1-0)… Les « jaunes et verts » prennent de l’avance à  la pause.

UN RETOUR DES VESTIAIRES A VITE OUBLIER!

Trop confiants peut-être, les joueurs de DSC vont se faire piéger dès les premières minutes de cette 2nde période. A la 47e minute, suite à  un débordement sur le côté droit, l’ailier de Mbarguedj centre et trouve Baba Sow dans la surface étrangement seul, qui, d’un coup de tête, permet à  ses coéquipiers d’égaliser (1-1).
Dès lors, ils vont tenter encore d’exploiter ce même côté, mais sans succès.
DSC_Kebemer.jpg

A la 50e, minute Moussa Koné, seul, manque l’immanquable après son tir qui passe en haut du but adverse!
Sept minutes plus tard, après un superbe travail d’Assane Diallo, Assane Mbodj récupère le ballon, travaille le dernier défenseur, et d’un tir croisé, trouve la lucarne opposée (2-1) ! Quel but du N° 8!
A la 65e minute, réduits à  10, les joueurs de Mbarguedj ne baisseront pas les bras!

DSC tentera de gérer les derniers instants du match, mais se fera peur dans les toutes dernières minutes malgré leur supériorité numérique.

Une victoire acquise dans la douleur, qui permettra à  DSC de corriger certaines failles, mais leur permet de se retrouver seul en tête de la poule B. L’essentiel a été assuré au moins…